< >
GUINEE BISSAU
Cliquez ici
Ce fut la première campagne dans ce pays lusophone (de langue portugaise) qui fait un triangle avec l’océan Atlantique à l’ouest, la Guinée Conakry au sud et le Sénégal au nord, deux pays où mes centres sont installés depuis 2010 et 2008 respectivement.
SENEGAL
Cliquez ici
Cette campagne au Sénégal débuta par la ville de Ziguinshore, capitale de la Casamance. Pour ceux qui ne connaissent pas, la Casamance a une géographie très spéciale à cause de la Gambie qui est une bande de terre entourant le fleuve Gambie depuis son embouchure jusqu’à 320 km
MALI
Cliquez ici
Cette campagne par la grâce d’Allah le Très Haut fut un succès sur plusieurs plans et l’ouverture d’une nouvelle étape dans la roqya
Guinee Conakry
Cliquez ici
Cette deuxième campagne en Guinée Conakry fut une phase d’expansion de la roqya, de découverte de nouveaux horizons et un grand pas vers l’éradication du chirk.

Un savant disait que la prière de malédiction est du chirk ce qui a poussé les frères d'Afrique du sud à questionner un mufti et alhamdou lillah la réponse va parfaitement dans notre sens et nous avons maintenant même le dalil exact : Donc la réponse est simple, c'est que dans la prière nafila ou Sunna, vous pouvez répéter les versets. Voici la réponse de mufti Salajee

Lire la suite

Les tueries commises au nom de l’Islam auxquelles nous assistons en Irak, Syrie, Liban, Algérie, Libye, Mali, Nigéria, Afghanistan et j’en passe sont inédites et stupéfantes : comment des gens apparemment si atachés à la religion tuent allègrement d’autres musulmans et prétendent mener une guerre sainte bénie par Allah qui les mène au Paradis ? Je vous propose un voyage aux sources pour décrypter leur raisonnement et découvrir qu’ils ne sont pas les premiers à se vanter de faire couler le sang des musulmans.

Lire la suite

Afin d’améliorer l’efficacité des traitements, nous demandons aux patients de lire certains versets sur leur eau de traitement et éventuellement sur l’huile, encens et autres produits. Pour presque tous les patients on va ajouter systématquement les versets pour pactes (9/1) et sang (5/3 jusqu’à bihi)....

Lire la suite

AL-BONYAN AL-MARSOUS

Allah le Très Haut dit: “Allah aime ceux qui combattent dans Son chemin en rang serré pareils à un édifice renforcé".

Ce verset indique que dans le djihad, le niveau d’unité et de cohésion demandé entre les combattants musulmans est très supérieur à celui de la fraternité musulmane enseignée par l’islam dans la société en dehors du cadre du jihad. En effet, un combat pour Allah nécessite des cœurs unis pour qu’Allah accepte et bénisse cet effort, et le soutien d’Allah ne peut bénéficier à un groupe dont les cœurs sont divisés. Pour cela, la roqya passe maintenant par la grâce d’Allah dans cette nouvelle étape : al-bonyan al-marsous. Quand j’ai commencé à enseigner la roqya en Afrique en janvier 2005, je pensais former les gens puis me désengager de la roqya et les laisser continuer la suite pour me consacrer à la daâwa. Je me suis aperçu plus tard que ma participation restait nécessaire pour la communication et pour l’encadrement de mes élèves. Plus tard, je me suis encore aperçu que je devais intervenir encore plus pour empêcher différentes sortes d’erreurs et c’est ce qui nous amène à l’étape où nous sommes.

Le premier sujet où il a fallu que j’intervienne est l’argent. Je ne vais pas vous expliquer la manière africaine de gérer l’argent, mais nous avons mis en place un autre système par la grâce d’Allah basé sur la méritocratie : donner à chacun selon son mérite, selon sa participation et l’apport qu’il amène au groupe.

Le deuxième sujet est la formation. Au tout début, j’étais seul et je devais vite former les gens aux ventouses et explications tandis que je gérais les consultations et la lecture, profitant des moments. A mesure que les choses avançaient, les premiers élèves formaient à leur tour les nouveaux. En premier complément à la formation, j’ai écrit : « compléments à la roqya ». Puis les frères en Côte d’Ivoire établirent un premier programme de formation, suivis par les frères du Togo qui produisirent un excellent programme. Enfin je me suis décidé à élaborer moi-même le programme de formation après toute cette expérience cumulée. Le programme avait initialement deux niveaux et le module que vous êtes en train de lire fait partie du troisième niveau. Le premier niveau traite de la pratique de la roqya : protections, risques, lecture, ventouses, explications, préparation des produits et diagnostic. L’objectif est que la personne au bout d’une semaine de formation puisse exercer la roqya : diagnostiquer et traiter. J’ai donc éliminé les cours non nécessaires à cette étape pour augmenter la pratique pour s’assurer que la personne maîtrise ces aptitudes à la fin de la formation. Le deuxième niveau est la professionnalisation. Il y a d’abord des éléments complémentaires pour pratiquer la roqya : le captage et la psychothérapie. Puis des éléments pour mieux comprendre la roqya et être capable de la présenter à divers publics : les dalils, roqya et médecine, les autres méthodes. Enfin, pour la formation spirituelle des raqis, la maîtrise de « la voie spirituelle ». En effet, il n’est pas possible de pratiquer la roqya et ne pas évoluer spirituellement. Par ailleurs, un des freins au développement de la roqya est la réticence des malades à consulter mes élèves et leur attente à chaque fois de mon arrivée. Pour pallier à ce fait, il y a bien sûr l’amélioration de la formation et des traitements en mon absence, mais aussi la nécessité pour les raqis de prêcher. En effet, les prédications dans les mosquées ou les médias ont un impact sur les gens et les gens veulent après rencontrer le prédicateur. Il ne s’agit pas simplement d’apprendre à prêcher pour attirer les gens, mais il n’est pas normal qu’un raqi ne puisse prêcher et nous avons besoin de corriger ce manque. La voie spirituelle permet par la grâce d’Allah d’évoluer spirituellement, d’expliquer aux gens comment évoluer spirituellement, mais aussi elle donne accès à une compréhension du Coran et de la vie du prophète, salla Alllahou alayhi wa sallam, qui permettra de prêcher ces sujets d’une façon très intéressante.

La maîtrise de tous ces modules de niveau II fait que je considère la personne apte à pratiquer la roqya telle que je l’enseigne, autrement dit je lui délivre un certificat d’aptitude en ce sens, même si nous n’avons pas encore atteint la délivrance de certificats, tandis que le niveau I ne donne pas de certificat car la personne ne peut encore représenter la roqya.

Il est prévu que tous les centres de roqya suivent ces programmes de formation et reçoivent périodiquement des remises à jour en fonction des avancements et modifications de la roqya, ce qui va améliorer par la grâce d’Allah la cohésion et l’avancement de tout le groupe. Le troisième niveau du programme de formation concerne la gestion du centre et comprend les modules suivants : la gestion financière, les trois étapes de la roqya et al-bonyane al-marsous. Le troisième point de l’étape al-bonyan al-marsous est l’unité des cœurs.

VIDEO QUI ILLUSTRE LE SUJET :

PARTIE I

PARTIE II

Cheikh Ben Halima est actuellement en Tunisie. Plus d'informations :
0021626980159

Cheikh Ben Halima sera incha Allah en Tunisie jusqu'en Septembre.

Une équipe sera incha Allah à Demnet au Maroc 3 semaines à partir du 21 Juillet.
Informations et rendez vous : 00212609470949
Un de nos représentants sera incha Allah à Grand Mbao au Sénégal pour la formation et les soins :
Informations et rendez vous : 00221782105506 , 0021777741130